imove fitness - Blog


Notre santé est notre bien le plus précieux

 

Nous le savons tous et pourtant, si nous observons l'évolution de notre alimentation et les maladies qui y sont liées, il est justifié de se demander pourquoi nous persistons à remplir nos organismes avec des aliments qui sont tout sauf 'sains'.

Des conseils simples et pratiques pour un nouveau style de vie sainPourtant la plupart d'entre nous essaie de 'faire attention' à une alimentation saine et équilibrée, mais comment faire concrètement. Tout d'abord il faut se demander qu'est-ce que veut dire 'saine' et 'équilibrée. De nombreux nutritionnistes et spécialistes en biochimie se heurtent à se contredire sur la façon juste de se nourrir. La publicité 'trompeur' pour ne pas dire mensongère ne nous facilite pas la tâche. Le résultat est une confusion générale sur comment il faut manger.

Pour ajouter à tout cela, les pilules magiques, régimes minceurs miraculeux et substituts de repas submergent le marché, nous promettant de ressembler rapidement à l'idéal de beauté que la publicité et la société nous inculque, tous essayant de tirer profit du désir de toute personne d'améliorer la silhouette. Pourtant le surpoids, l'obésité et de nombreuses maladies y liées sont en croissance constante et ce malgré tous ces produits miraculeux..

Manger sain (en faite) c'est simple

Il n'y a qu'une seule façon de se nourrir sain et équilibré et donc de rester en bonne santé, c'est de s'informer. Notre blog à pour objectif de vous faire comprendre mieux notre alimentation et de vous présenter en résumée les principaux bienfaits de santé ou les effets néfastes de différents aliments (ou régimes) qui nous sont proposés.

 

 

Régime minceur ou non?

Je veux perdre du poids - régime minceur ou non ?

Adresser la racine plutôt que les effets superficiels du problème ?

Certains espèrent que des régimes alimentaires conventionnels voir 'exotiques' peuvent faire la différence ou, pire encore, préfèrent prendre un médicament 'miracle' dont la publicité prône l’efficace et l’absence de risques. Malheureusement ce ne sont que de fausses promesses. Si la solution était si simple, pourquoi alors l'obésité continuerait à progresser à un rythme effarant avec tous les maladies qui y sont liées?

Certains espèrent que des régimes alimentaires uniquement peuvent faire la différence ou, pire encore, préfèrent prendre un médicament 'miracle' dont la publicité prône l’efficace et l’absence de risques. Malheureusement ce ne sont que de fausses promesses...
La plupart des régimes alimentaires conventionnels vous permettent effectivement de perdre du poids, mais (malheureusement) seulement à court terme. De plus, la majorité entrainent le fameux effet yoyo qui vous entraîne dans un cercle vicieux. Il est alors impossible de maintenir la silhouette acquise, des kilos perdus reviennent inévitablement et souvent avec un surplus. S'ensuit un découragement, une dégradation de l'image de soi et l'impression que c'est 'impossible'.

Le problème est que ces régimes et médicaments n'adressent pas la source, c'est à dire les mécanismes du stockage de la graisse. Si vous souhaitez un corps tonique et attractif et maintenir votre poids idéal à long terme, il faut aller à la racine du problème et convaincre votre cerveau que votre organisme N'A PAS BESOIN DE STOCKER de la graisse.


Des statistiques alarmantes sur l'efficacité des régimes

  5% = le taux de réussite de perte de poids à long terme suite à un régime

66% = le pourcentage des reprises de poids supérieur à avant le régime


Les problèmes de poids sont avant tout du à des déséquilibres hormonaux

Chez imove, nous pensons que les problèmes de poids sont multifactoriels, provoqués entre autres par l'inactivité, des mauvaises habitudes alimentaires, la prise de médicaments, le stress, le manque de sommeil, les problèmes émotionnels, etc. Ces facteurs mènent souvent à un déséquilibre hormonal et un dysfonctionnement métabolique. Ce sont eux les véritables sources de votre prise de poids (la consommation d’un surplus de calories ne joue qu’un rôle inférieur contrairement à ce que de nombreux ‘spécialistes’ aiment à vous faire croire).

C’est votre cerveau (hypothalamus) qui contrôle votre poids et donc votre apparence ! Mais il ne vous voit pas dans le miroir comme vous-même, il est contraint de faire confiance à des informations provenant de votre système hormonal qui lui indique si tout est en ordre ou si votre survie est en danger par manque de 'réserves' (de graisse). C’est votre cerveau (hypothalamus) qui contrôle votre poids et donc votre apparence ! Mais il ne vous voit pas dans le miroir comme vous-même, il est contraint de faire confiance à des informations provenant de votre système hormonal qui lui indique si tout est en ordre ou si votre survie est en danger par manque de 'réserves' (de graisse). Ceci est un mécanisme de survie profondément ancré dans notre subconscient et qui, à long terme, ne peut être déjoué par notre  volonté, aussi forte qu'elle puisse être.

Si vous suivez un régime hypocalorique par exemple, le cerveau reçoit une alerte de danger (transmise par une hormone appelée leptine secrétée par les tissus adipeux). Il va donc déclencher le mécanisme de survie qui consiste à ralentir votre métabolisme (fatigue, manque d'énergie) pour brûler le moins de calories possibles et va ordonner à votre organisme de stocker immédiatement toute nourriture que vous consommez afin d'augmenter vos réserves d'énergie. Par mesure de sécurité, ce mécanisme reste enclenché encore longtemps après que vous ayez arrêté votre 'régime'. Ceci est la raison principale pour laquelle les régimes hypocaloriques ne fonctionnent pas et mènent à un effet yoyo dévastateur!


Comment réussir sa perte de poids et maintenir sa silhouette à long terme

Si vous désirez obtenir un corps tonique et le maintenir à long terme, il faut adresser les mécanismes profonds qui sont responsables. 

  • activer et augmenter l'activité de votre métabolisme;
  • laisser vos hormones travailler pour vous et pas contre vous;
  • une alimentation saine qui garantit suffisamment de nutriments et un équilibre hormonal;
  • augmenter la capacité à utiliser les graisses comme source d'énergie;
  • no stress moments - un stress chronique perturbe votre équilibre hormonal et une perte devient impossible
  • favoriser votre propre production d'hormones de croissance (musculation et sommeil de bonne qualité)
  • Régularité - peu importe quel moyen vous mettez en oeuvre, la clef de la réussite se trouve dans la régularité

Chacun est unique et chaque corps réagit différemment avec une vitesse différente aux stimulants visant une perte de poids que ce soit une alimentation différente, un entrainement, des activités 'work in' ou toute autre chose. Rappelez-vous, toute bonne chose prend du temps et obtenir un corps tonique et sain n'est pas une exception. Le moyen le plus sûr à atteindre vos objectifs et à voir des résultats concrets à long terme est de créer des habitudes saines.

 


Pourquoi ai-je mal au dos ?

 

Blog Precision Coaching - des réponses sur des questions controversées basé sur les dernières recherches scientifiques et notre expérience en coaching

John : « J’ai toujours mal au dos le soir après le sport, pourtant je ne vais que courir 35-40 minutes. Le médecin m’a prescrit des antidouleurs et des anti-inflammatoires pour me soulager, mais le problème est que les maux reviennent à chaque fois que je vais courir ou que je fais du sport.

John est expatrié des Etats Unis et travaille pour une multinationale dans la région du lac Léman. Sa journée est bien remplie avec 10h de travail quotidien et une famille à s’occuper. « Après que tout le monde soit couché, j’aime aller courir pour me ‘déstresser’, mais j’ai perdu la motivation car chaque matin après la course à pied, c’est l’enfer ».

 

Une véritable épidémie !

John n’est pas un cas isolé, les maux de dos (comme l’obésité) sont devenus épidémiques dans les pays industrialisés. En Suisse, on estime que plus de 85% de la population adulte a été au moins une fois chez le médecin pour des maux de dos graves et que plus de la moitié souffrent régulièrement de maux et de tensions dans la région des lombaires !

Des recherches scientifiques ont démontrés que plus de 80% des tensions et douleurs (dos, épaules, nuque, hanches, etc.) se situent dans nos tissus musculaires et connectifs. La plupart sont déclenchés par un style de vie inapproprié (manque d'activité, mauvaise posture, stress excessif, manque de récupération, mauvaises habitudes alimentaires, période assise prolongée, maladie, dégénération, etc.).

 

Les mécanismes sont multifactoriels

Pour traiter vos maux de dos, la médecine occidentale se borne aujourd’hui toujours au soulagement des effets, c’est à dire sur la sensation de douleur. La médecine pourra donc vous soulager de votre douleur avec un médicament ou une injection de cortisone par exemple, mais les douleurs vont revenir et dans le pire des cas devenir chronique si vous ne traitez pas la cause.

Contrairement à la croyance répandue que les tensions viennent d’une musculature du dos trop faible, il s’agit souvent d’une surcharge de cette musculature. Cela signifie que la musculature de la région des lombaires doit compenser pour d’autres muscles qui ont ‘oublié’ de travailler. Imaginez par exemple, qu’à côté de votre emploi à 100% et des quelques heures supplémentaires, on vous demanderait de faire un deuxième job, voir un troisième. Ce cumul représenterait un stress excessif pour vous. Il en est de même pour les tissus de votre dos. Des tensions et des nœuds musculaires (trigger points) apparaissent et vous avez mal.

En effet, vos tissus musculaires et connectifs sont ‘vivants’ et ont une certaine tolérance. Dès que la tolérance est dépassée, soit par une position stressante prolongée, soit parfois par un mouvement brusque (accident) ou les deux combinés, les maux apparaissent. Ces schémas de compensations dus à des déséquilibres et des dysfonctions musculaires peuvent également mener à des problèmes plus graves comme une sciatique, de l’arthrose, des maux de têtes, des hernies discales, etc. !

 

Exemple

Blog Precision Coaching - des réponses sur des questions controversées basé sur les dernières recherches scientifiques et notre expérience en coaching

La position assise tenue répétitivement durant une longue période entraîne un véritable cercle vicieux. Vos fessiers se désactivent (le ‘grand fessier’ qui devient en sorte ‘amnésique’ et ‘oublie’ de travailler correctement). Vos muscles qui fléchissent vos hanches vont se raccourcir. Ceci peut provoquer un antéversion (pivot antérieur) de votre bassin qui va à son tour provoquerun relâchement de la paroi abdominale et un raccourcissement de la musculature de la région des lombaires, qui. Votre colonne vertébrale se trouve alors  en position d’hyperlordose (creux excessif) et visuellement votre ventre va 'pendre'.

Dans cette posture, dès que vous bougez, la paroi abdominale sensée stabiliser la colonne vertébrale étant inactive, la musculature du dos va devoir compenser ce manque de stabilité.

De plus, les ischiaux jambiers (muscles à l’arrière de vos cuisses) et les muscles 'lombaires' doivent compenser pour vos fessiers devenus amnésiques avec pour résultat une musculature du dos complètement surchargée et hypertendue. De plus, à chaque pas,  la colonne vertébrale devra compenser le manque de flexibilité des fléchisseurs de la hanche (qui sont, rappelez-vous raccourcis), ce qui provoque des 'frottements' dans la colonne vertébrale qui est déjà mal stabilisée et résultera en une charge excessive sur les disques intervertébraux. Bref, le terrain idéal pour le développement d'une hernie discale ou de l’arthrose.

 

Comment éliminer la source des douleurs

Pour ‘guérir’ vos maux de dos à long terme, il faut donc traquer et éliminer systématiquement la source de vos douleurs. Dans le cas de notre ami John ci-dessus, une simple gym du dos ne serait pas efficace, vu qu’il est impossible d’adresser précisément la racine du problème. Mais il serait judicieux d’analyser sa posture et ses déséquilibres et dysfonctions musculaires puis d’établir un programme d’exercices correctifs individualisés. Ceci accompagné de techniques de réalignement pour éliminer ses douleurs afin de qu’il puisse à nouveau profiter de sa sortie jogging ‘anti-stress’ sans appréhension et surtout sans risquer d’une dégénération de sa santé à long terme.

Les bénéfices de l'exercice physique par rapport au stress

imove fitness nature, série d'articles 'les bienfaits de l'exercice physique sur la santé'

Faits scientifiques

De plus en plus de recherches scientifiques soutiennent l’effet bénéfique de l’activité physique sur le bien-être. Un stress ponctuel stimulerait et serait bénéfique pour l'organisme. Un état de stress chronique en revanche peut mener à de multiples complications, entre autres, le surpoids et l'obésité, des désordres hormonaux, des maladies cardio-vasculaire ou dégénératives et même un vieillissement prématuré. De plus, les personnes physiquement fit gèrent mieux les situations de stress.

La méthode la plus efficace de réduire et gérer le stress est l’exercice cardio-vasculaire au minimum 3 fois par semaine pendant minimum 20 minutes sur une période de 12 semaines.

Conclusion

Prenez le temps de déstresser. Une activité cardio-vasculaire en plein air est idéale. Aller marcher ou courir au bord du lac ou dans la forêt à midi ou à la fin d'une journée remplit (par exemple au coucher du soleil). Ne vous forcez pas et choisissez une activité qui vous procure du plaisir pour que l'effet anti-stress soit garanti.

La banane, un autre superaliment

Banane – presque ‘n°1’ !

imove fitness nature, l'objectif de la série les vertus de... est de vous informer de bienfaits des aliments simples et sains

Le fruit le plus consommé des Suisses c’est… la pomme… et pourquoi pas? Ca pousse chez nous, c’est bon et surtout ça éloigne le docteur.

Mais si on compare une banane avec un pomme, elle contient 4 fois plus de protéines, 2 fois plus d’hydrates de carbones, 3 fois plus de phosphore, 5 fois plus de vitamine A et de fer et 2 fois plus des autres vitamines et minéraux. Elle est également riche en potassium et fait donc partie des meilleurs aliments qui existent. Pas de quoi s’étonner que les singes soient heureux tout le temps !

imove fitness nature, l'objectif de la série les vertus de... est de vous informer de bienfaits des aliments simples et sainsPourtant la banane se fait déclasser à la 3e place (derrière l’association orange/mandarine, ça relève de la triche) en termes de consommation en Suisse avec une moyenne de 9kg de bananes par année, puis si on déduit la consommation excessive de notre ‘Roger’ fédéral lors de ses matchs de tennis, on arrive, bien sûr, à un peu moins !

En terme de production mondiale, la banane obtient la 2e place (le gagnant ici, c’est la tomate, soit disant un fruit… encore de la triche) avec d’impressionnantes 95'000'000 de tonnes annuelles. Si on compte en nombre de pièces de fruits consommés, là encore, la banane se voit piquer la place du champion (la mangue est la plus prisée). On peut se demander si les tomates ont toutes fini dans les sauces spaghettis de la ‘Mamma’ (ou dans le ketchup).

En dehors de la banane de dessert qui est la plus consommée en Europe, il existe certaines variétés qui contiennent moins de sucre et plus d’amidon. C’est pourquoi elles doivent être cuites avant d’être mangées, et sont une part importante du régime de certaines régions tropicales. 

Le fruit des champions 

imove fitness nature, l'objectif de la série les vertus de... est de vous informer de bienfaits des aliments simples et sainsUne banane donne une augmentation instantanée, soutenue et substantielle d'énergie. Seulement deux bananes fournissent assez d'énergie pour un effort de 90 minutes en séance d'entraînement.

Grâce à sa teneur élevée en calories (90kcal /100g), elle est le fruit préféré des sportifs. Consommée durant l’effort, elle  fournit une énergie précieuse et consommée après, elle accélère le processus de récupération en rechargeant rapidement les stocks d’énergie et en aidant à restaurer  l’équilibre hormonal dans l’organisme.

Mais l'énergie fournie par une banane n'est pas son seul atout. Elle nous aide aussi à prévenir un nombre substantiel de maladies, ce qui la rend précieuse dans notre alimentation hebdomadaire.

 

 

Pourquoi ‘superaliment’?

La banane regorge de sels minéraux et avant tout de potassium, bien plus que la plupart des autres fruits. Le potassium, ici non-associé au sel (comme c’est souvent le cas), fait de celle-ci l’alliée parfaite pour lutter contre l’hypertension. Mais la banane est également une source privilégiée de vitamine B, de magnésium, de phosphore et de zinc. Elle est riche en fibres alimentaires et ne contient pas de glutène.

imove fitness nature, l'objectif de la série les vertus de... est de vous informer de bienfaits des aliments simples et sains

 

Une influence considérable sur notre santé

Selon les recherches scientifiques, les bananes sont :

bénéfiques dans la régulation du taux glycémique (taux de sucre dans le sang), un facteur important dans la prévention de l’obésité, des maladies cardiovasculaires, du diabète, des accidents vasculaires cérébraux (une consommation régulière de bananes réduirait le risque de 40%), de la pression sanguine, etc.

La banane favorise le transit intestinal et prévient le cancer du colon. Elle calme le système nerveux, aide à lutter contre les troubles intestinaux, neutralise l’acidité et réduit l’irritation des muqueuses d’estomac (ulcère). En plus de ça, elle a le mérite de « caler » et de couper la faim.

 

Une vie meilleure, la banane ‘psychologue’

imove fitness nature, l'objectif de la série les vertus de... est de vous informer de bienfaits des aliments simples et sainsimove fitness nature, l'objectif de la série les vertus de... est de vous informer de bienfaits des aliments simples et sains

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon des recherches scientifiques, manger des bananes aiderait également à se sentir mieux en cas de dépression. En effet, la banane contient du tryptophane qui est la base pour la production de l’hormone sérotonine, qui est elle connue pour améliorer l’humeur ainsi que la sensation de bonheur.

Et pour couronner le tout, grâce à sa haute teneur en potassium, le cerveau serait plus en alerte (on serait donc plus ‘aware’ comme dirait JCVD !).

 

La face cachée de la banane - le saviez-vous ?

imove fitness nature, l'objectif de la série les vertus de... est de vous informer de bienfaits des aliments simples et sains

  • Le magnésium contenu dans les bananes peut prévenir les crampes musculaires,
  • Les vitamines B6 et B12, ainsi que le magnésium qu’elle contient aident le corps à récupérer des effets du manque de nicotine,
  • La banane associée au miel est une recette parfaite pour guérir une gueule de bois,
  • Frotter la peau de banane sur les irritations des piqures de moustiques réduit les enflures,
  • Fixez le côté jaune de la banane avec un scotch sur vos verrues et vous les verrez disparaître,
  • Faites-vous un masque pour le visage. Qui a besoin de Botox ? La banane va nourrir et hydrater votre peau (Recette 1 – appliquez une banane 10-20 min et rincez avec de l’eau froide / recette 2 – mélangez ¼ de yoghourt, 2 cs de miel et une banane moyenne.
  • Polissez vos chaussures, le potassium de la banane est un ingrédient clé dans le cirage. Frottez l’intérieur de la peau de banane sur vos chaussures et frottez avec un tissu doux et sec.

 

 

Délicieux de ‘vert’ à ‘brun’

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous obtenez des recettes délicieuses selon l’'âge' de votre banane (même déjà brunie).

Recettes selon l'âge mûr de votre banane - testez-le, c'est supersympa !

 

 

Conclusion

La banane a des bienfaits indiscutables sur votre santé, elle est un remède pour plusieurs maux, vous rend heureux et, est un fournisseur d’énergie hors du commun.

Si on ajoute à ceci, qu’elle est peu onéreuse et facile à transporter (grâce à sa protection naturelle), elle devient championne toute catégorie de fruits. Préférez-les 'bio' et 'commerce équitable' pour faire plaisir à la planète et les gens qui ont besoin de soutien.

A vos bananes, prêts… !!

Les vertus des fibres alimentaires

Les fibres sont essentielles à votre bonne santé !


Parlons d’alimentation équilibrée: il est souvent question de ‘fibres alimentaires’, mais sont elles vraiment bonnes, nécessaires ou plutôt mauvaises pour notre santé ?

Notre alimentation d'origine industrielle nous prive de plus en plus d’un élément nutritionnel essentiel pour la bonne santé de notre flore intestinale et donc de notre digestion: les fibres. En effet, les fibres sont ‘enlevées’ de plupart des aliments afin de pouvoir les transporter à travers le monde et les stocker plus longtemps. 

Pourtant il y a des fibres alimentaires dans une multitude d’aliments, mais on les trouv essentiellement dans les végétaux. Il n’y a cependant pas de raison de se forcer à mâcher des tonnes de légumes filandreux car cet aspect d’un légume n'a rien à voir avec le fait qu'il contienne, ou non, des fibres alimentaires. Par exemple, un des aliments les plus riches en fibres est le jus de poire!

imove fitness nature, l'objectif de la série les vertus de... est de vous informer de bienfaits des aliments simples et sains

Les fibres alimentaires sont des morceaux microscopiques de cellules végétales que vos enzymes digestives ne peuvent pas digérer. Il existe des fibres non solubles et des fibres solubles. Les premières vont rester solides dans vos intestins. Les secondes sont gélatineuses et peuvent se dissoudre dans l'eau, pour former une sorte de gel.

 

Pourquoi manger des fibres est-il si important ?

Les fibres sont importantes pour un bon fonctionnement de vos intestins (là où sont absorbés tous les éléments nutritifs !). Les fibres solubles forment une sorte de gel qui protège la paroi de l'intestin et l'empêche d'absorber des substances nocives. Elles freinent aussi l'absorption de la graisse et du sucre, elles ont donc un rôle important dans la régulation du taux de sucre dans le sang.

imove fitness nature, série d'articles 'les bienfaits de l'exercice physique sur la santé'

 

Les fibres non solubles améliorent le transit intestinal et accélèrent l’évacuation des toxines. Elles ne sont pas digestibles, mais elles nourrissent la flore intestinale (les bactéries de votre colon) qui joue un rôle capital dans le bon fonctionnement de votre système immunitaire. Les fibres subissent alors un processus de fermentation au cours duquel elles se transforment et libèrent des produits biologiquement actifs.

De plus, les fibres vous remplissent l'estomac et l'intestin et vous donne une sensation de satiété, ce qui en fait un allié non-négligeable dans la perte de poids.

Il est conseillé de manger quotidiennement environ 25 à 30g de fibres alimentaires. Avec 5 portions de fruits et de légumes et en favorisant les céréales complètes, il est facile d’atteindre ce chiffre. Si vous considérez un changement dans votre alimentation et un apport de plus de fibres, il est conseillé de boire suffisamment d’eau.

 

 

Quels aliments faut-il manger ?

Les fibres alimentaires se trouvent dans quasi tous les aliments non-transformés :

Les légumineuses (petits pois, haricots, fèves, lentilles, etc.), les noix et oléagineux (amandes, noix, noisettes, noix de cajou, graines, etc.), les fruits (fruits rouges, bananes, pruneaux, poires et pommes), les légumes (carottes, oignons, pommes de terre, courgettes, choux-fleurs, etc.)  et les céréales complètes sont d'excellentes sources de fibres alimentaires.

Il est donc inutile d’acheter des produits où l'on a ajouté artificiellement des fibres pour les rendre plus attractifs pour le consommateur. Il suffit de manger régulièrement des produits frais.

Sachez par contre que plus un aliment a été transformé ou ‘préparé’, moins il contiendra de fibres.



Conclusion

Notre alimentation industrialisée nous prive de plus en plus des fibres essentielles pour notre santé dans le simple but de pouvoir transporter plus loin et stocker plus longtemps des aliments. Evitez donc les aliments ‘transformés’ ou préparés’ qui en plus contiennent d’importantes doses d’agents conservateurs, de graisses ‘trans’, de sucre et d’ajout de goût et de coloration pour les rendre plus ‘appétissants’ et n’hésitez pas à manger régulièrement des fruits et légumes frais.

Une bonne vieille pomme ou une carotte directement cueillie du jardin, à part un goût exquis pour votre palais, fera également la joie et le festin de vos intestins !